Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Daddy's not going home

Daddy's not going home

Retour
CD adultes 
 
Titre
Daddy's not going home / Thomas Schoeffler Jr..
 
Date de première édition
2012
 
Résumé
Ce one-man-band de Strasbourg, biberonné à la country de Johnny Cash et au folk de Bob Dylan, s'est inventé un blues rocailleux, urbain et décapant, tout autant empreint des racines historiques de cette musique que de l'énergie brute de nos vies modernes.
Un tête à tête avec Thomas Schoeffler Jr est inévitablement un voyage passionnant, aux sons d'une guitare tantôt électrique, tantôt acoustique, d'un harmonica ravageur, au service d'une voix et d'un charisme envoûtant.
Avec un premier album "Daddy's Not Going Home" sorti en 2012, il s'est fait rapidement une place de choix dans le monde du blues. On le voit à l'affiche des festivals majeurs dans l'hexagone tels que "Blues autour du Zinc", "Blues Sur Seine" ou encore le mythique "Cognac Blues Passion Festival". En 2014, il a créé la sensation sur des festivals tels que Festival Guitare en Scène (Saint Julien en Genevois), le Blues Balls (Lucerne), ou encore Jazz à Vienne (ouverture de la Nuit du Blues au Théâtre Antique).
Thomas Schoeffler Jr vient de nous livrer son nouvel album "Jesus Shot Me Down", sorti le 23 mars 2015. Ce recueil de 12 chansons synthétise ses références musicales (Mississippi Fred Mc Dowell, Hank Williams ou encore Nina Simone et Jacques Brel! On saisit l'éclectisme de l'homme). Tour à tour ballades légères ou courses effrénées, au rhytme de son harmonica; Un disque aux influences classiques mais à l'interprétation résolument moderne!
(source: http://www.echoprod.fr/)
.
 
 
 
Exemplaire
 
 
Code-barres
130069717
 
N° inventaire
82851
 
Cote
L 8.62 SCH
 
Note
6387
 
Disponibilité
Disponible
 

 
Description
1 compact disque
 
Notes
[Borne d'écoute].
 
Indice
8.62
 
Contient
Day by day
How long this day will it last

A girl in your car

Daniel's fall

Laury cheeck

I've lost everything i had

Whatever you do

Daddy's not going home

No more my lord

On the next day

Alone and forsaken

There's no one to greet me
 
 
0

SHARE

SHARE